• C'est la mythique "glaser perce armure" Elle peut pénétrer les kevlar légers, les portes intérieures, les habits et protections légères. Elle agit sinon comme une balle glaser "Blue Top" normale en provoquant des dommages massifs. Elle ne peut pénétrer les blindages digne de se nom.

    Prix : Au minimum 5 000 €


    1 commentaire
  • Balles destinées au tir de nuit (on peut suivre la traînée lumineuse et ajuster ainsi son tir). Même si elles n’ont pas été conçues pour cela, ces munitions peuvent blessé notamment par brûlure.

    Prix : 300 €


    votre commentaire
  • Cette balle est en titanium chemisé au téflon. Le titanium pèse environ la moitié du poids de l’acier tout en conservant les même propriété (du moins pour se qui nous intéresse) et donc la balle progresse plus vite. Malheureusement elle ralentit également plus rapidement, diminuant ses capacités de perforation et la rendant inefficace à longue portée. Par contre son pouvoir de pénétration est doublé à portée moyenne et sa puissance d’arrêt est inchangée.

    Prix : 1 500 € environ


    votre commentaire
  • Les balles en carbure de tungstène sont très lourdes, se qui peut être un handicape. Mais elles sont aussi très solides et sont idéales pour perforer les blindages. Ce genre de munition est assez dur à se procurer car leur fabrication nécessite des machines outils relativement coûteuses. Elles multiplient généralement le pouvoir de pénétration par trois mais réduiront la puissance d’arrêt de moitié.

    Prix : 2 250 €


    votre commentaire
  • Les balles à l’uranium appauvri ne sont plus (théoriquement) radioactives et possèdent l’avantage d’être très lourde, les rendant parfaites pour pénétrer un blindage lourd. S’en procurer est pratiquement impossible (même si on en voit de temps à autre sortir de paquetages tel des lapins de leurs chapeaux). Elles ne peuvent être utilisés que dans des fusils de calibre militaire (à l’exception du homemade).

    Malheureusement, dans les faits, cette munition est dangereuse. Des tests ont montrés que la poussière due à la combustion pouvait être radioactive. Il est donc impératif de porter un masque de protection intégral. Cette radioactivité peut contaminer le tireur, le point d’impact ainsi que toute la ligne de tir.

    L’uranium peut parfois s’enflammer si il rencontre un blindage assez résistant, pouvant même faire fondre une partie du dit blindage. Le pouvoir de pénétration est quadruplé lorsqu’on utilise se genre de munitions.

    Prix : 750 € pièce en .950 JDJ, 4 000 € les dix en 12.7


    1 commentaire