•     En se qui concerne sa fonction ambidextre le FAMAS est excellent. Il s'agit de ce qui ce fait de mieux au monde.
        Le démontage-remontage est simple et rapide. Passer d'une configuration droitier en gaucher ne présente pas la moindre difficulté.
        Au tir le FAMAS est très précis bien que la position ramassée ne soit pas aussi naturelle que celle que l'on peut prendre avec une arme non bullpup, mais on s'y fait à la longue.
        Le fait de pouvoir disposer sur chaque arme d'un dispositif de lancement de grenades est aussi un très bon point. Il n'est pas nécessaire de rajouter un lance-grenade comme le M203 qui augmente le poids d'une arme.
        La taille réduite du FAMAS est un avantage à l'exception du fait de devoir ramper dans le sable avec.
        Lorsque vous rampez dans le sable vous en soulevez obligatoirement à l'aide de vos coudes. Ce sable pénètre dans le canon du FAMAS car l'arme étant de taille réduite, l'ouverture du canon se trouve dans le secteur atteint par le sable que vous soulevez. D'autre part il n'est pas aisé de ramper correctement avec le FAMAS porté en "sautoir" (bretelle passée derrière les épaules). Dans ce cas là, la bretelle constitue une gêne pour l'utilisateur.
        Le FAMAS se comporte correctement sous tous les climats bien qu'il préfère le désert que la jungle. Soumis à un climat tropical humide le canon et les pièces se retrouvent "piqués". Un bain de pétrole pendant plusieurs heures est nécessaire pour lui faire retrouver une seconde jeunesse.
        Sous l'action du pétrole malgré un rinçage les pièces phosphatés ont tendance à blanchir.
        En conclusion nous dirons que le FAMAS est une arme excellente et que seul certains accessoires sont à remplacer. Son seul véritable défaut est son prix prohibitif.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique